Fatah - Hamas, désaccord...

La Palestine aujourd'hui ne ressemble plus à la Palestine autrefois. Elle est divisée en deux régions : Gaza et la Cisjordanie.
Elle est aussi divisée en parti politiques : les principaux sont le Hamas et le Fatah. Les deux, sont perpetuellement en désaccord, c'est pourquoi l'Egypte, médiateur entre les deux partis, a créé un document pour la réconciliation des deux partis. Or le document demeure non signé...

L'actuel président de la Palestine (ou Autorité Palestinienne) est Mahmoud Abbas, également chef du Fatah.

" Israël ne souhaite pas mieux que de céder les besoins de Gaza à l'Egypte, mais c'est ce que l'Egypte craint le plus. Qui voudrait hériter de la responsabilité d'une société brisée de 1.5 millions d'habitants en colère, privés de tout et radicalisés, 9 habitants de Gaza sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté ? L'Egypte a déjà assez de problèmes avec sa propre population pour avoir de quoi s'inquiéter. "
(pour ceux qui ne se situent pas très bien, Gaza est entre Israël et l'Egypte.)

Le président américain Barack Obama réfléchit à une stratégie de paix entre les deux pays. Mais si les Palestiniens croient avoir un état alors que les deux partis continuent à se disputer, ils se trompent lourdement. Sans un front palestinien et arabe uni, ils ne peuvent pas avoir de pays.

Les Etats-Unis, eux restent bloqués : ils ne veulent pas entrer en contact avec le Hamas, qui demeure sur leur liste d'organisation terroriste. Alors que le Hamas a abandonné toute lutte armée... Il est temps pour les Etats-Unis d'engager le dialogue avec le Hamas.

En Israël, le gouvernement de Binyamin Netanyahu est évidemment enchanté par l'hésitation Américaine et les divisions Palestiniennes. La côte de popularité de Netanyahu ne cesse de monter en Israël. Ayant remporté la bataille contre Obama sur les colonies, Netanyahu est maintenant confiant qu'il peut résister à la pression internationale de négocier sur les questions importantes. « Nous n'avons aucun partenaire pour la paix, » peut-il clamer, « Abbas est trop faible pour fournir la paix, alors que Hamas sont des terroristes qui veulent nous tuer. » En attendant, Israël prévoit de continuer son vol de terres à Jérusalem et en Cisjordanie. En dehors des grands blocs de colonies, qui abritent environ 225.000 colons Israéliens, il y a déjà 75.000 colons de plus au delà. Les fanatiques nationaliste-religieux sont plus puissants que jamais, alors que le camp Israélien pour la paix semble avoir abdiqué.
L'impasse semble totale. Le siège de Gaza continue. Les Etats Arabes sont incapables de faire poids. Israël est implacable. L'Union européenne est préoccupée avec ses propres problèmes d'agrandissement et d'intégration.
Et les grands espoirs que Barack Obama a suscités il y a juste quelques mois, s'évaporent lentement, mais sûrement.


 

 

 

 

 

 

 

L'emblème du Hamas.                                                                               L'emblème du Fatah.

10 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Murtag (site web) 25/11/2009

Ensemble et toujours, pour la libérations de la Palestine...
Peace and Love

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×